english_house_164281166.jpg

Façades Anciennes

POURQUOI UTILISER LES ENDUITS DE LA GAMME PATRIMOINE ?

Etablie sur des bases fiables et solides, les recettes des enduits de la GAMME PATRIMOINE sont riches en chaux et respectent les règles de l’art transmises par les compagnons en offrant des caractéristiques adaptées aux spécificités du bâti ancien pour une parfaite compatibilité et une restauration durable, fidèle à la tradition.

facades

UNE GAMME FIDÈLE À LA TRADITION DU BÂTI ANCIEN

Le respect du système constructif d’origine

Contrairement aux habitations modernes qui disposent de bouches d’aspiration permettant l’évacuation de l’humidité ; dans le bâti ancien, il faut compter sur la « respiration de la maçonnerie ».
Les constructions anciennes étaient souvent bâties avec des matériaux poreux et sans arase étanche. L’humidité, provenant des remontées capillaires des murs et de la vie à l’intérieur de l’habitation, s’évacue naturellement à travers les murs par la circulation de la vapeur d’eau de l’intérieur vers l’extérieur de l’habitation.
L’utilisation des enduits de la GAMME PATRIMOINE permet de respecter le bon fonctionnement du système constructif d’origine grâce à la microporosité de la chaux qui préserve la respiration des supports contrairement aux enduits adaptés aux constructions neuves.

2.jpg

Les règles de base pour une restauration durable

Par principe, les experts préconisent l’utilisation de mortiers moins résistants, plus souples, plus capillaires et plus perméables que le support pour privilégier un bon comportement dans le temps du bâti.
Les enduits adaptés au bâti neuf qui sont plus dosés, rigides et pauvre en chaux ont une capillarité et une dureté trop différente des matériaux anciens fragiles et poreux. Au fil du temps, l’humidité se concentre dans la maçonnerie et peut conduire à long terme à des problèmes de condensation dans l’habitation et sur des murs naturels (torchis, pisé…) à des décollements par plaques de l’enduit trop étanche.

AVANTAGES D'UN ENDUIT A LA CHAUX NATURELLE

Compatibilité avec le bâti ancien

- Laisse circuler la vapeur d’eau pour une bonne respiration des murs.
- Réduit les remontées d’humidité dans les murs.
- Supporte par sa souplesse les faibles mouvements du bâti (limite l’apparition de fissures).
- Favorise une réversibilité de pose (adhérence par moulage).

Esthétisme et durabilité

- Des teintes plus lumineuses.
- Limite naturellement la prolifération des micro-organismes, mousses, lichens par l’action assainissante de la chaux.
- Un cachet inimitable : en vieillissant, l’enduit se patinenaturellement.

Des qualités de mise en œuvre

- Onctuosité et plasticité.

3.jpg

Le cycle de la chaux

Une roche calcaire pure conduit par cuisson à de la chaux vive et produira par extinction une chaux aérienne.
Un calcaire contenant de la silice et de l’argile conduit à un mélange de chaux aérienne et de composés hydrauliques (silicates et aluminates de calcium) pour produire la chaux hydraulique naturelle.
C’est la chaux aérienne contenue dans le liant qui conditionne les propriétés intéressantes pour le bâti ancien : respiration de la maçonnerie, souplesse des enduits, accroche par moulage de la maçonnerie, onctuosité du mortier, prise progressive par carbonatation…
La partie hydraulique permet un durcissement plus rapide et la charge en épaisseur plus importante.

SOLUTIONS POUR LES FACADES ANCIENNES

LES CHAUX HYDRAULIQUES NATURELLES

100% NATURELLE
LE RESPECT DE LA TRADITION !

Les "PLUS" produits

  • 100% naturelle
  • polyvalente
  • Très blanche et personnalisable
  • Fort taux de chaux libre
  • Sac 25 kg

Chaux de Paviers
Chaux naturelle pure blanche NHL2

Les "PLUS" produits

  • 100 % naturelle
  • Très blanche et très fine
  • Convient aux supports peu résistants
  • Sac de 25 kg

Liants pour la réalisation de mortiers d’enduits
CALCOGRIS, CALCOBLANC / CALCOCOLOR

Les "PLUS" produits

  • Spécial restauration
  • à mélanger avec des sables locaux
  • Permet une application mécanisée
capture

LES ENDUITS À LA CHAUX NATURELLE

UNE COMPOSITION FIABLE ET GARANTIE !

- Formulés à la chaux naturelle pure aux propriétés aériennes.
- Avec des sables lavés et tamisés sans risque de réaction alcali-granulats.
- Des charges allégeantes naturelles (moins de poids sur les maçonneries).
- Des ocres naturelles pour des teintes durables.

Les mortiers les plus adaptés du marché

- Compatibles avec les supports les plus fragiles (pisé, adobe, torchis, béton de chanvre, bauge, mâchefer, briques, bois).
- Les plus souples : enduits de classe CSI (résistance à la compression < 2,5 Mpa).

Les 3 solutions techniques Parexlanko

facades2

SOUS-ENDUIT

  • Blanc
  • Il s’utilise en couche préparatoire
  • Enduit traditionnel dosé à 350 kg / m3, sans hydrofuge

ENDUITS DE FINITION

  • Teintés dans la masse
  • Ils s’utilisent en décoration sur Parlumière Clair ou en rejointoiement
  • Enduits traditionnels dosés à 280 kg / m3, sans hydrofuge

ENDUIT DE RESTAURATION

  • Teinté dans la masse
  • Il s’utilise en sous-enduit et enduit de finition
  • Réduit l’épaisseur appliquée et les délais d’exécution
  • Enduit traditionnel dosé à 350 kg / m3
111111.jpg

Rejointoiement de briques et pierres anciennes

Mortier "tout à la chaux"

Parce que les briques anciennes et les pierres ont traversé les âges, il est vivement recommandé d'utiliser un mortier de rejointoiement à la chaux hydraulique naturelle pour préserver  la cohésion du matériaux d'origine et la durabilité du mur.

MORTIER SPÉCIAL REJOINTOIEMENT BRIQUES ET PIERRES ANCIENNES

  • Teinté et hydrofugé dans la masse
  • Laisse circuler la vapeur d’eau et respirer la maçonnerie
  • Adhérence par moulage
nouveau

Façades humides et salpêtrées

L'humidité des sols extérieurs, un facteur de désordres qui peut être traité :

Les phénomènes d'humidité, de remontées capillaires et de sels (sulfates, chlorures, nitrates) sont à l'origine de nombreux désagréments et en particulier la cause fréquente de destruction des matériaux dans le bâti ancien.

Des solutions existantes pour assainir une maçonnerie altérée par l’humidité en réalisant un sous-enduit  avec un mortier d'assainissement à la chaux ou pour bloquer les remontées d'humidité dans le mur en réalisant une barrière étanchegrâce à la formation de coupure de capillarité

SOUS-ENDUIT D'ASSAINISSEMENT À LA CHAUX

  • Résistant aux sels : sulfates, chlorures, nitrates...
  • Favorise l'évaporation rapide de l'humidité
  • Forte perméabilité à la vapeur d'eau
  • Existe en blanc et en gris

BARRIÈRE ÉTANCHE

  • Blocage des remontées capillaires dans les murs
  • Détruit et empêche la formation de salpêtre et moisissures
  • Hydrofuge sans silicone
plâtre et chaux

Façades en Mortier Plâtre et Chaux

Les façades en Mortier Plâtre et Chaux (MPC) se retrouvent traditionnellement dans les régions proches des carrières de gypse.

Particulièrement bien adaptés aux maçonneries anciennes hétérogènes (pan de bois remplissage plâtre-pierre) ou hourdées au plâtre (briques, pierres calcaires), les MPC protègent du feu les pans de bois et régulent l’humidité.

ENDUITS PLÂTRE ET CHAUX

  • Naturels ou teintés, utilisés pour gobetis, corps d’enduit et finition
  • Aspect pierre de taille
  • Forme un calcin protecteur contre les intempéries 
  • Respect des échanges hygrothermiques d'origine

GOBETIS SPÉCIAL SUPPORTS PLÂTRE

  • Enduit d'interposition 
  • Projetable
shutterstock_160071032.jpg

Réparation de la pierre

Les mortiers de réparation de pierres peuvent :

  • Reconstituer les pierres, ornements architecturaux, modénatures et parements taillés ou sculptés
  • Rejointoyer les pierres de taille
  • Recevoir une patine, badigeon, eau forte.

Une composition majoritaire à base de chaux naturelle 

  • Se travaillent comme de la pierre de taille
  • Se confondent à la pierre grâce à une composition minérale (chaux, poudre de pierre)
  • Ne tâchent pas la pierre
  • Se patinent et vieillissent comme la pierre
  • Aspect mat

RÉPARATION EN FORTE ÉPAISSEUR (0,5 À 10cm)

  • Réparation et rejointoiement des pierres de taille
  • TF (Tendre Fin) : pierres tendres à fermes à grain fin
  • DM (Dur Moyen) : pierres fermes à dures à grain moyen

RÉPARATION EN ÉPAISSEUR MOYENNE (0,5 À 5cm)

  • Réparation d’ornements très ouvragés, ragréage et rejointoiement des pierres de taille
  • TF (Tendre Fin) : pierres tendres à fermes, grain fin
  • TM (Tendre Moyen) : pierres tendres à fermes, grain moyen

RÉPARATION EN FINE ÉPAISSEUR (<5 mm)

  • Ragréage des pierres calcaires en fine épaisseur
  • Aspect de finition : taloché, poncé, recoupé

SOLUTIONS POUR LES FACADES PEINTES

Le bâti des 50 dernières années est souvent revêtu avec des enduits tyroliens très structurés, des RPE ou de la peinture et présentent des matériaux de différentes natures (blocs ciment, béton banché)… qui nécessitent de traiter la question de compatibilité et de régulation d’absorption avant d’y rapporter une nouvelle finition.
La rénovation des façades contemporaines consiste souvent en un coup de peinture pour faire propre, mais les rénovations suivantes seront alors réduites à une nouvelle peinture. Avec PARINTER RENOVATION, faites peau neuve en optant pour des finitions à la chaux : badigeons, parements minces ou enduits décoratifs qui restituent un aspect traditionnel, sain et traversant bien les années.

Plus qu'un simple rafraîchissement, votre maison change de peau !

shutterstock_110764238.jpg

La solution PARINTER RENOVATION

PARINTER RENOVATION est un sous-enduit d'interposition et de dressement à la chaux pour rénover directement les anciens enduits hydrauliques sains, adhérents et fissurés y compris revêtus de peintures ou de revêtements plastiques (RPE).

Un chantier rapide efficace et avec moins de nuisance : 

Après un diagnostic et une préparation de support adaptée
PARINTER RENOVATION s’applique de 2 à 8mm pour préparer et surfacer les supports hétérogènes

  1. Il masque les réparations
  2. Il favorise l’accrochage des finitions à la chaux sur les enduits fermés, béton banché
  3. Il rénove les enduits y compris recouverts de peinture ou revêtement plastique épais
  • Resurface les façades
  • Laisse respirer les murs
  • Multifonction : ragréage, gobetis, dressement
  • Une infinie variété de finitions : badigeons, enduits de finitions minces, peintures ...

Le chantier en 6 étapes

doc_patrimoine_111.jpg

Sondage et diagnostic du revêtement

doc_patrimoine_112.jpg

Nettoyage et traitement des fissures

doc_patrimoine_113.jpg

Application du PARINTER RENOVATION

doc_patrimoine_114.jpg

Préparation de l’aspect de surface

doc_patrimoine_115.jpg

Séchage

doc_patrimoine_116.jpg

Réalisation de la couche de finition

doc_patrimoine_117.jpg

Le résultat