Espace professionnels

Espace particuliers
100_chapitre_facade.png

Comment réparer la pierre ?

chasseneuil_048.jpg

Comment réparer la pierre ?

 

Les pierres de taille subissent de nombreuses agressions à la fois physiques (gel, pollution, pluies...), chimiques (sulfates, nitrates...) et biologiques (mousses, lichens...) qui se traduisent par des pathologies assez différentes. Cela cause à la façade des désordres à la fois esthétiques et structurels (fissurations, infiltrations...) qu’il devient impératif de restaurer. Cette restauration nécessite des mortiers adaptés en fonction des caractéristiques de la pierre : dureté, granulométrie et couleur.

NOS SOLUTIONS

Guide de choix

page72.png

Nature et dureté de la pierre :

TF : pierre tendre à ferme, granulométrie Fine

DM : pierre ferme à dure, granulométrie Moyenne

LES ÉTAPES À RESPECTER

PRÉPARATION

Préparation des supports admissibles : pierres calcaires tendres à fermes ou fermes à dures.

  • Décontaminer les surfaces recouvertes de mousse en pulvérisant 251 LANKO NET VERT.
  • Éliminer toutes les parties non adhérentes ou détériorées et purger la pierre saine sur 5 mm minimum.
  • Stopper les remontées capillaires.
  • Dépoussiérer et humidifier le support à coeur mais ressuyer en surface.
  • Pour les réparations supérieures à 3 cm d’épaisseur, fixer mécaniquement une armature de vis et fils de métal inoxydable (cuivre, laiton...) adaptée au poids et à la forme de la réparation.
  • Choisir les produits en fonction de la nature de la pierre et de l’épaisseur de réparation.
pierre-taille-p119.jpg

RECONSTITUTION DE MASSE DE 0,5 À 10 CM AVEC MORTIER PIERRE TF OU DM

  • Réaliser systématiquement un gobetis d’adhérence, serré sur son grain afin de bien graisser le support et optimiser l’accrochage de la passe suivante.
  • Appliquer et bien resserrer la 1ère passe sur le gobetis, puis continuer par passes successives frais sur frais.
f1000021.jpg
  • Si coffrage, remplir en une fois sur la passe de gobetis.
  • Façonner le produit avant son durcissement (30 min à 1 h après application).
f1000026.jpg
  • Possibilité de retailler le mortier durci avec les outils traditionnels de taille de pierre dans un délai de 1 h à 24 h pour MORTIER PIERRE TF ou DM.
  • Finition possible avec un badigeon à la chaux CALCILANE BADIGEON appliqué en pâtines ou en eaux fortes.
f1000033.jpg

RAGRÉAGE JUSQU’À 5 MM AVEC PARTHENA RAGRÉAGE

  • Réaliser une barbotine ou un gobetis adjuvanté avec FIXOPIERRE (10 % dans l’eau de gâchage).
  • Serrer sur son grain afin de bien graisser le support et optimiser l’accrochage de la passe suivante.
  • Appliquer en 2 passes (< 5 mm).
  • Poncer, surfacer à la taloche éponge ou recouper au chemin de fer

ASTUCES

  • Consolider les surfaces de faible cohésion avec un minéralisant de type DURCIPIERRE. Appliquer à la brosse ou au pulvérisateur par passes successives mouillé sur mouillé. Sur ces zones, patienter 14 jours avant réparation.
  • Délimiter la zone de réparation (carré ou rectangle) en taillant des bords francs en queue d’arronde pour bien intégrer la réparation dans le support.
  • Coloration sur chantier
  • Il est possible de teinter les mortiers sur chantier lors du malaxage avec des oxydes minéraux (100 g/sac) ou des terres naturelles colorantes (300 g/sac). Il est indispensable lors de la coloration des mortiers sur chantier d’incorporer la teinte à l’eau de gâchage et de préparer la quantité d’eau nécessaire à l’ensemble de la réparation

PRÉCAUTIONS D’EMPLOI

  • Effectuer un essai préalable pour tester la dureté et le grain et spécifiquement pour le granit, le grès et le gneiss ou les molasses, tester la compatibilité.

EN SAVOIR +

  • Cahier des Charges Fabricant.