Espace professionnels

Espace particuliers
maçonnerie

LES ADJUVANTS

Sommaire

fotolia_127559439_xxl.jpg

LES ADJUVANTS

Un adjuvant est un produit incorporé en faible quantité au moment du malaxage du béton ou du mortier en afin de modifier les propriétés du mélange à l’état frais et/ou à l’état durci. Chaque adjuvant est défini par une fonction principale et une seule.
Un adjuvant peut présenter une ou plusieurs fonctions secondaires.
On distingue 3 catégories d’adjuvants.

LES ADJUVANTS MODIFICATEURS DE LA RHÉOLOGIE DU BÉTON

LES SUPERPLASTIFIANTS HAUTS RÉDUCTEURS D’EAU

Ils réduisent fortement la teneur en eau et/ou augmentent considérablement son étalement sans modifier la teneur en eau.

Avantages :

  • Permet de réaliser des bétons ou mortiers fluides.
  • Diminue le retrait.
  • Facilite considérablement la mise en place des bétons, sans rajout d’eau.
  • Consommation : 1 à 2 litres pour 100 kg de ciment. Le dosage exact sera déterminé après des essais de convenance.

LES ADJUVANTS MODIFICATEURS DE PRISE ET DE DURCISSEMENT DU BÉTON

LES ACCÉLÉRATEURS DE PRISE

Ils diminuent le temps de démarrage du phénomène de prise du béton.

Avantages :

  • Utile lors de bétonnage par temps froid.
  • Améliore les résistances mécaniques à court terme.
  • Accélère le temps de prise.
  • Consommation : 1 dose de 350 g pour 35 kg de ciment.

LES ACCÉLÉRATEURS DE DURCISSEMENT

Ils augmentent la vitesse de développement des résistances initiales du béton, avec ou sans modification du temps de prise.

Avantages :

  • Accélère la prise et le durcissement des bétons et mortiers.
  • Permet un décoffrage rapide.
  • Utilisable pour les bétons armés et non armés.
  • Consommation : 1 à 3 litres pour 100 kg de ciment. Le dosage exact sera déterminé après des essais de convenance.

LES AUTRES CATÉGORIES NORMALISÉES D’ADJUVANTS

LES ENTRAÎNEURS D’AIR

Ils permettent d’incorporer pendant le malaxage une quantité contrôlée de fines bulles d’air entraîné uniformément réparties et qui subsistent après durcissement.

Avantages :

  • Facilite le passage en machine, la mise en place des bétons et mortiers et évite la ségrégation.
  • Améliore la thixotropie et la plasticité.
  • Protège les mortiers et bétons durcis contre le gel/dégel.
  • Consommation : 0,05 à 0,3 litre pour 100 kg de ciment. Le dosage exact sera déterminé après des essais de convenance.

LES HYDROFUGES DE MASSE

Ils permettent de limiter la pénétration de l’eau dans les pores et les capillaires du béton, sans altérer ses qualités plastiques et esthétiques.

Avantages :

  • Imperméabilise les mortiers et bétons, améliore leur plasticité.
  • Limite la formation d’efflorescence et de salpêtre.
  • Consommation : 1 à 2 litres pour 100 kg de ciment. Le dosage exact sera déterminé après des essais de convenance.

LES PRODUITS COMPLÉMENTAIRES DU BÉTON

LES AGENTS DE DÉMOULAGE

Ils facilitent le décoffrage des bétons. Ils améliorent l’aspect de surface du béton.

(Classe Minéral Recyclé)

Avantages :

  • S’utilise sur tout type de banches.
  • Ne laisse pas de trace huileuse sur les surfaces décoffrées.
  • Consommation : banches métalliques ou en contreplaqué type CTBX : 50 m²/l ; banches plus absorbantes : 25 à 35 m²/l.

(Classe Pur Synthèse)
Avantages :

  • S’utilise sur banches bois ou métalliques.
  • Ne laisse pas de trace huileuse sur les surfaces décoffrées.
  • Consommation : banches métalliques ou en contreplaqué type CTBX : 50 m²/l ; banches plus absorbantes : 25 à 35 m²/l.

(Classe Végétal)
Avantages :

  • S’utilise sur tout type de banches.
  • Démoulage de haute qualité.
  • Applicable facilement par pulvérisation.
  • Consommation : banches métalliques : 60 m²/l ; banches en contreplaqué : 40 m²/l.

(Classe Émulsion Végétale)
Avantages :

  • S’utilise sur tout type de banches.
  • Améliore la qualité des parements.
  • Maîtrise et optimisation de la consommation.
  • Consommation : 30 à 50 m²/l.

(Classe Pur Végétal)
Avantages :

  • S’utilise sur tout type de banches.
  • Démoulage de haute qualité.
  • Applicable facilement par pulvérisation.
  • Consommation : banches métalliques : jusqu’à 70 m²/l ; banches en contreplaqué : 30 m²/l.

LES COLORANTS

Ils offrent la possibilité de teinter les bétons en les mélangeant à l’eau de gâchage.

Avantages :

  • Colore les mortiers, ciments, chaux ou plâtres.
  • Stabilité des couleurs dans le temps.
  • Poudre.
  • Consommation : 3 à 5 kg pour 100 kg de liant.

LES FIBRES

Incorporées dans le mortier, elles permettent de limiter les fissures de retrait et renforcent la cohésion du béton.

Avantages :

  • Limite les fissures de retrait plastique.
  • Pour chapes et corps d’enduits.
  • Améliore les performances mécaniques aux jeunes âges, la résistance aux chocs.
  • Consommation : 1 sachet de 100 g pour un sac de 35 kg de ciment.

LES COLLES DE REPRISE

Elles permettent d’améliorer l'adhérence et l'imperméabilisation des mortiers et bétons.

Avantages :

  • Imperméabilise les mortiers et améliore la tenue aux huiles, graisses, fuel, acides dilués.
  • Abaisse le module d’élasticité et améliore la résistance du mortier à la traction, à l’abrasion et aux chocs.
  • Permet l’exécution d’ouvrages en contact même permanent avec l’eau et l’eau de mer (avec ciment approprié).